24 avril 2008

Ta, ta ta ta, taiko !

Taiko_Drummers_Aichi_Japan

Taiko (太鼓) ou wadaiko (和太鼓, tambour japonais) est, je dirais, l’instrument japonais par excellence. On en trouve déjà au VIe siècle dans les sépultures sous tumulus (kofun) comme à Asuka, à côté de Nara. A cette époque, d’autres instruments - dont le koto et le shakuhachi - sont introduits au Japon au cours d'échanges avec la Chine et la Corée.


En 752,  lors de la cérémonie d'ouverture des yeux de la statue de Bouddha du temple Todaiji à Nara, de nombreux musiciens, en provenance de divers pays d'Asie, se réunissent pour exécuter un grand concert de célébration. Grâce au développement du au Moyen Âge et du kabuki à l'époque d'Edo (1603 - 1868), le taiko est devenu de plus en plus apprécié : il accompagnait les cérémonies bouddhistes, les manifestations populaires.

Taiko 1 avril A

Vidéo envoyée par tokyoguitar

Avril 2007 - On peut voir les musiciens se préparer et installer les taikos sous les sakura, cerisiers en fleurs. Ensuite ? Que la fête commence !

 

Quand vous entendez une dizaine de taikos battre au même rythme, je peux vous assurer que c’est impressionnant ! Je peux comprendre que le taiko a autrefois motivé les soldats sur le champ de bataille et impressionné l’ennemi !

Le wadaiko est toujours à la mode, grâce aux nombreux festivals traditionnels. De nombreux groupes ont été fondés et combinent différents tambours. J’ai pu en voir certains répéter le dimanche au parc d’Osaka-jo. D’autres ont présenté des morceaux parfois spectaculaires lors de la parade de la Midosuji, l’été dernier. L'un des groupes les plus célèbres aujourd'hui au Japon, est Kodō (鼓童), originaire de l'île de Sado, où la pratique est assimilée à une voie, tout comme un art martial.


Osaka___shigastu_08_024

Pour le plaisir des grands... et des petits !

dans la shotengai (galerie marchande) de Shinsaibashi à Osaka - avril 2008

 

Posté par cassican à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ta, ta ta ta, taiko !

Nouveau commentaire